• chapitre 21 : Tom

    Chapitre 21 : Tom 

     

     

     

     

    Tom actionna un interrupteur qui lui était apparu sur la roue en plein milieu de l'ancienne forêt.

    La forêt  était jadis pourvue de pouvoirs magiques .  C’était là que naissaient les fées qui étaient les gardiennes de la partie de New World . Le monde étant divisé en deux, il ne restait que les arbres centenaires pour rappeler le passé luxuriant de cette forêt et si on était attentif  , on pouvait admirer sur les écorces des arbres des petites scarifications en formes de silhouettes de fées.

    C’est ici que naquirent les plus célèbres fées : Ondine, la fée Viviane, la fée Mélusine et la plus célébrée la fée Clochette.

     

    Tom essaya de se rappeler ce que lui avait dit Mlle Pony et Sœur Maria et il s’écria,

     

    -Punaise! On ne pourrait pas faire plus simple, il n'y a qu'à jeter  sur cette méchante sorcière une potion magique  , comme  j'ai fait pour les limaces qui ont bouffé tous mes plants de salades!

     

    Et Tom sut ce que lui diraient ses deux mères adoptives si elles étaient présentes,

     

    -Tom, si cela était si simple, cela ferait des siècles qu'on aurait vaincu cet esprit, hélas on ne possédait pas assez de pouvoirs pour la vaincre, et arrête de gémir! Fait ce qu'on t'a dit, tu es le dernier rempart contre cette malédiction mais tu es un brave garçon et tu sauras exécuter le plan parfaitement.

     

    -Ça ne m'arrange pas d'avoir autant de responsabilités sur le dos, mais pour Candy, je vais faire comme il était convenu.

     

     

     

     

    Sarah qui était plutôt patraque récupéra peu à peu de forces en ayant recourt à une potion qui l'une des plus novices si consommée avec abus elle pouvait détruire les organes internes, en s'attaquant d'abord aux vaisseaux les faisaient se dilater et pour finir par dissoudre les organes du tube digestif tels que que le foie, etc.

    Ses trois plus fidèles conseillers essayèrent de la dissuader de boire une telle potion mais elle les transforma en petits cochons qui partirent se cacher du grand méchant loup. L'un construisit une maison en paille, l’autre en bois et le dernier en pierre et la suite est indiquée dans le célébré conte.

     

     

    À New World, Candy était en proie à ses doutes : qui aimait-elle vraiment? Elle se demandait quoi faire, qui pourrait la guider dans cette quête.

     

    Albert et Terry se regardaient comme des chiens de faïence, et les neveux du roi Albert regardaient Candy avec toujours cette même étincelle dans les yeux.

    Malgré toutes les tentatives pour commencer une conversation avec Flanny qui se soldaient par un échec, Candy s’énerva et dit,

     

    -Flanny, je crois qu'on doit se parler.

     

    -Je n'ai rien à vous dire, tout en nettoyant ses lunettes, vous voyez tout le monde vous aime, vous représentez tout ce que je hais dans ce monde, une personne futile qui a pour but d'attirer tous les hommes à ses pieds.

     

    -Mais Flanny, ce n'est pas juste de juger une personne sur son apparence.

     

    -Non, mais vous m'avez volé Terry et Albert en une minute! Depuis que vous êtes là, c'est comme si je n'existais plus, je sais que je ne suis d'une grande beauté mais je ne suis pas transparente.

     

    -Mais c'est faux, chuchota Candy, vous étiez bien plus jolie que moi qui suis insignifiante.

     

    Albert et Terry n’écoutèrent pas la conversation de Flanny et Candy.

     

    Mais Mlle Jeanne remis en ordre tout ce joyeux monde et proposa d’aller dans un lieu plus propice.

     

     

     

     

    À Lakewood, à bout de forces, Mlle Pony et Sœur Maria réussirent à trouver qui était l'esprit qui possédait Sarah Legrand. Mlle Pony ne put s’empêcher de s'émouvoir contre ce tragique destin.

     

    -Mais elle a brisé tellement de destins par sa haine!

     

    -Sœur Maria, répondit aimablement Mlle Pony, c’est sa haine qui obscurcit ses pensées et la fait réagir, ne pensez pas ainsi, sinon elle risquerait à votre tour de vous consumer de l’intérieur.

     

    -Vous avez raison et comme d'habitude vous avez trouvé les mots justes, je vous en remercie. Vous avez raison l'esprit se nourrit de notre haine que nous portons en nous.

     

    -Oui, Sœur Maria, j’espère que dans l'autre monde, Candy comprendra ce problème et saura quoi faire pour y remédier.

     

    -Je l’espère, Mlle Pony.

     

    -Mais débrouillarde comme elle est, je suis certaine qu'elle y arrivera.

     

     

     

    Le processus que lui avaient enseigné Mlle Pony et Sœur Maria pour réunir les deux royaumes était presque fini et Tom installa le grimoire au milieu du cercle qui était apparu.

    Mais une catastrophe survint : le livre devait être correctement installé mais il s'ouvrit laissant apparaître une partie de la prophétie.

    Tom paniqua. Que devait-il faire? Il se sentait dépité et avait peur du futur qui s'annonçait obscur.

    Mais à ce moment, Capucin se mit à étinceler de mille feux et se mit dans l'arbre à fées pour faire éclore de leur profonde léthargie les fées qui étaient endormies depuis fort longtemps. Grâce à cette ruse, elles furent sauvegardées de la mort, elle s’étaient endormis pendant plusieurs siècles attendant le retour de leur sauveur, Tom le simple fils adoptif de M. Steeve.

     

    Sarah en se coiffant les cheveux ressentit un fort frisson qui lui fit penser qu'une grande menace allait venir à elle, et qu'elle se devait de réagir au plus vite si elle ne voulait pas tout perdre. Voir ses deux royaumes réunis lui était une idée insupportable.

     

     

     

    Candy essaya de calmer Flanny, de lui dire qu'elle ne serait pas une menace pour elle et Terry, qu’elle allait repartir loin d'elle pour son bonheur, mais Candy ne comprit pas que les trois neveux du prince étaient aussi amoureux d’elle, c’était un amour un peu enfantin, mais qui laisserait dans le cœur ce sentiment d’un doux bonheur simple et paisible pour toujours.

     

     

    Annie et Patty s'inquiétèrent du retard de leurs amoureux Alistair et Archi, elles se mirent à leur recherche.

     

    Mais Archibald ne supportait plus le regard que posait Terry sur sa Candy, Albert étant parti discuter avec Vincent Brown et Georges sur l'avenir de Lakewood.

     

    -Hé toi! Tu sais qui tu regardes de cette manière si indécente?

     

    -C'est toi qui est indécent, en désirant secrètement la femme de ton oncle, toi le dandy tu n'es pas mieux que moi!

     

    -Répète ce que tu viens de dire!

     

    Alistair essayait de calmer les esprits en se cachant dans un coin à l’abri, il ne voulait pas recevoir par erreur un coup de poing.

     

    -T'es pas capable le dandy d’avouer tes sentiments pour Candy, tu préféres t'en prendre à un autre homme qui ose la regarder avec désir.

     

    Candy stupéfaite se demanda ce qui se passait.

     

    -Archibald prit son courage à deux mains et commença son long discours.

     

     

     

    Mlle Pony et Sœur Maria récitèrent leur incantation.

     

    -Que l'esprit des âmes perdues de Lakewood retrouvent le souvenir de leur ancienne vie!

     

     

     

    Sur le chemin qui devait mener à leurs retrouvailles avec leur amoureux respectif, Annie soudainement eut un violent mal de crâne : elle revoyait son ancienne vie lui défiler sous les yeux.

     

    « Candy prend soin de Annie. »

     

    « Oui, Mlle Pony et Sœur Maria. »

     

    Elle répéta sans cesse,

     

    -CANDY!

     

    Patty lui demanda qui était cette Candy.

     

    -D'une certaine manière, ma sœur de cœur.

     

    Mais je t'expliquerai plus tard, il faut retrouver Archi et Alistair au plus vite!

     

     

     

    Archi regarda avec amour Candy. Ses yeux étaient étincelants.

     

    -Candy je veux te dire que depuis la première fois que je t'ai vu j’ai...

     

    Mais surgit alors Annie qui cria,

     

    -NOON! Tu as encore réussi à me voler encore, comme tu l'as fait pour nos deux mères à la maison il n'y avait que pour toi! Pourquoi Annie, tu ne prendrais pas exemple sur Candy elle est tellement gentille et parfaite... Et comme pour mes premiers parents adoptifs, c’était toi qu'ils ont voulu en premier j'étais que leur roue de secours. Mais Candy, arrête d’être parfaite je te laisserai pas sans rien faire!

     

    C’est ainsi qu’Annie partit en pleurs.

     

    Candy, surprise de ces retrouvailles, fut attristée de découvrir la part de jalousie qu'avait Annie à son encontre.

     

    -Mais Annie, c'est faux pourquoi me rejettes-tu? Elles t'aiment autant que moi Mlle Pony et Sœur Maria!

     

    Candy prit la main d’Archi qui lui s'était arrêté dans son élan; il allait avouer ses sentiments pour Candy.

     

    Terry regarda la scène au loin,

     

    -Décidément, Taches de son, tu attires les garçons comme le miel les abeilles!

     

    -Archi vient m'aider à retrouver Annie.

     

    Archibald ne pouvait rien refuser à Candy et accepta de retrouver Annie.

     

    Patty s'interrogea mais Annie m'a menti et Alistair lui expliqua,

     

    -Patty ma chère, il existe un autre monde qui s’appelle Lakewood, c’est là d'où nous venons moi, mon frère Archibald, Anthony mon cousin et Albert notre oncle le futur roi et Candy était sa future femme.

     

    Il lui expliqua que la cérémonie ne pouvait se concrétiser que par l'union d’Albert et Candy et la suite des événements qui les avaient emmenés à se rencontrer.

     

    -Merci Alistair pour ton honnêteté, viens, il faut aider Candy à retrouver Annie.

     

    -Candy, attends moi! S'écria Patty. Je veux t’aider à retrouver Annie.

     

    -Merci, Patty.

     

    Candy lui prit la main et compris qu'elle allait devenir vite de grandes amies.

     

     

     

    Mlle Pony et Sœur Maria sentirent que leurs incantations avaient fonctionné, elles pouvaient entendre les esprits des âmes de Lakewood qui s'étaient perdus dans l'autre monde New World.

     

     

     

    Candy demanda à Terry de l'aider à retrouver Annie. Celui-ci préféra la laisser partir avec les frères Corneille et Patty. Il voulut rester seul.

     

    Candy retrouva Annie dans le parc et lui dit,

     

    -Si tu tiens tant à Archibald, je te promets que je ne serai plus un obstacle à votre amour.

     

    -Mais, Candy...

     

    -Il n'y a pas de mais. J'ai promis depuis toujours de veiller sur toi, et ton bonheur m’importe plus qu'autre chose.

     

    Candy prit la main d’Annie.

     

    -Mais Archibald a découvert que j’étais une orpheline, j’en ai tellement honte, répondit Annie en pleurs.

     

    -Tu te trompes, Archi possède un bon cœur, il se fout royalement de ton rang social, il acceptera comme moi qu'on est toutes les deux des orphelines.

     

    Candy prit la main d'Archibald qui se trouvait derrière elle.

     

    -Archi promet de prendre soin d’Annie, de la rassurer quand elle a peur. Je sais que tu y arriveras très bien.

     

    -Mais Candy, je t'ai...

     

    Annie se précipita dans les bras de son dandy.

     

    -Archibald je suis heureuse de t'avoir à mes côtés, je t'aime moi plus que tout au monde!

     

     

    Richard seul dans sa chambre repensait à la révélation de sa future ex-femme.

     

    « Je suis comme mon fils Terry, j’ai reproduit inévitablement les mêmes erreurs que mes ancêtres sommes-nous maudits! »

     

    Il n'allait pas être au bout de ses surprises, il avait lui aussi fait appel aux services du talentueux Charlie Sanders pour trouver des infos sur le clan adverse.

    Pour Charlie c’était un salaire double  pour ses enquêtes . Il allait pigeonner les deux clans, sans qu’on ne le sache.

    En peu de temps, Charlie trouva une information capitale pour la suite de l'histoire.

     

     

     

    Sarah se prépara à mener sa dernière bataille. Les deux mondes allaient bientôt pouvoir être réunis, elle avait revêtu sa tenue de guerrière pour ces combats. Ses enfants Neil et Eliza l'aperçurent au loin et tremblèrent de peur à la vue de leur mère ainsi vêtue.

     

    -Eliza, tu crois que mère nous transformera en cochon si on n’obéit pas à ses ordres, moi j'ai peur de devoir faire la guerre!

     

    -Tais-toi, Neil et suivons mère!

     

    Heureusement leur mère Sarah n'entendit pas les pensées de son cher fils Neil . Elle alla à la grotte interdite et ouvrit la porte qui lui permettait d'accéder à l'autre monde et avec stupeur découvrit que la magie avait sa place dans l'autre monde. Par chance pour elle, les habitants de ce monde ne pouvaient pas encore apercevoir la magie qui habitait leur royaume, il y avait un dernier rempart qui faisait qu'ils ne la voyaient pas.

     

    Sarah devait l'utiliser pour son intérêt et rétablir le passage qui empêcherait toute réunification des deux mondes.

    Elle s’écria dans une voix qui ferait glacer d'effroi n'importe qu'elle humain sur terre,

     

    -Jamais au grand jamais Lakewood et New World vous ne serez réunis!

     

    Et Sarah ouvrit la porte et mit un pied à New World.

     

    Eliza se questionna,

     

    -Qu'est-ce donc New world, Neil, tu sais ce que c'est donc ?

     

    -Non.

     

    -Je le savais! T'es trop stupide pour le savoir!

     

    -Mais toi aussi! Tu ne sais pas de quoi il s'agit, le mieux c'est d'entrer par cette porte où mère est entrée.

     

    -Oui tu as raison, Neil pour une fois.

     

    C’est ainsi que Sarah et ses enfants terribles entrèrent à New World.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :