• chapitre 12 : la prophétie

    Chapitre 12 La prophétie  

     

     

     

    Lakewood au petit déjeuner, Alistair questionna Albert avant son mariage qui était prévu vers 14 heures. Candy leur proposa de manger avec elle la tarte aux pommes de Mlle Pony, qui était faite avec des pommes enchantées.

     

    - Pourrais-je avoir l'honneur mon oncle de la présence de Candy pour essayer ma nouvelle invention? Je sais que c'est le jour de votre mariage mais je pense que cela la détendrait un peu de son stress.

     

    - Alistair tu peux t'adresser directement à Candy.

     

    - Candy veux-tu venir avec essayer ma nouvelle invention ?

     

    - Oui pourquoi pas?

     

    Archibald dit:

     

    - Tu ne sais pas à quoi t'attendre. Les inventions de mon frère sont peu fiables.

     

    - Que dis-tu là ? répond Alistair.

     

     C’est ainsi qu’Alistair invita Candy a essayer sa nouvelle invention l'avion biplace

    Mais en l'air l'avion eu quelque souci. Il commença à perdre ses ailes, Albert, Archi, Anthony qui était eux, sur le plancher des vaches, n'étaient pas rassurés par la tournure que prenaient les choses.

     

    Et les trois dirent en même temps:

     

    - Candy j'espère que rien de grave ne va lui arriver.

     

    Ils se regardèrent inquiets.

     

    Albert craignait pour la vie de sa future femme, mais fut soulagé de la voir s'éjecter de l'appareil en déprit, un parachute en forme de bonbons. Albert réprimanda Alistair:

     

    chapitre 12 la prophétie

    - Vous aurez pu vous tuer tous les deux, et tuer ma future femme avant notre mariage. Tout va bien Candy ?

     

    - J'avais prévus de quoi en cas de panne, et c'est moi qui a cousu celui de Candy en forme de bonbon, comme tu me l'as appris mon très cher frère.

     

    - Comment ça ? Demanda surpris Alistair, je pensais que tu n'’écoutais pas quand je te parlais de couture?

     

    Mais le majordome du palais rappela à l'ordre et tous ce petit monde dut se préparer pour le mariage.

     

     

     

    Les étoiles dans les mondes étaient alignées exactement dans le même ordre. La prophétie pouvait commencer.

     

    Sarah avait emmené sa potion avec elle et jubilait à l'idée de prendre le pouvoir.

     

    Candy était tout excitée à l'idée de devenir madame Albert William Ardlay.

     

    Sarah entra dans la pièce et lui demanda si avait besoin d'aide.

     

     

     

    Dans l'autre monde Terry se questionna sur le contenu des lettres et avait trouvé le courage des lires.

     

    La lecture des mots furent comme un coup de poignard dans son cœur, comment son père avait-il pu lui cacher les lettres de sa mère, pendant toutes ces années? La plupart des lettres commençait par :

     

    "Mon cher Terry"et finissait par "Ta maman qui t'aime". Il décida qu'il devait allait parler à sa mère espérant qu'il n'était pas trop tard.

     

    Flanny passa une agréable soirée chez la maman de Sarah, elle sympathisa rapidement avec elle.

     

    Une lueur de colère jaillit des yeux. Terry était anéantis par la découverte qu'il venait de faire, comment son père avait-il pu lui mentir à ce point de lui voler les lettres de sa mère?

     

    Il allait demain après la visite lui demander une explication.

     

     

    Sarah aida Candy a se préparer et lui injecta le poison dans le cou. Elle ressentit une petite douleur à la nuque et lui donna à boire un verre d’ambroisie qui était infecté par son poison.

     

    Lakewood avait pris les couleurs de la famille royale et pour ce jour de mariage, les habitants saluèrent l'arrivée du carrosse du futur roi accompagne des quatre princes. Neil souriait mais pour la même raison que les trois princes qui furent un peu déçus de n’être pas à la place d’Albert.

     

    Quelques minutes plus tard, arrive celui de la future reine accompagnée de Sarah et d'Eliza qui se taisait durant tout le trajet occupée à penser, comme elle allait s'habiller quand sa famille prendrait la couronne.

     

    Dans les salles où étaient séparés Candy et Albert avant la messe de mariage.

    Albert se sentant prêt pour se marier. Il tournait en rond comme un lion en cage. Sarah entra lui offrit une coupe d'ambroisie avec bien sûr avec le poison. Elle allait rejoindre Candy pour l'aidé à rajuster sa tenue et lui ouvrir le verre de poison prévu pour elle. Sarah laissa le reste de la bouteille comme preuve pour incriminer Candy.

     

    Sarah souriait son piège allait se mettre en place plus personne ne pourrait aider Candy et Albert.

     

    Albert sourit à la vue de Candy dans sa robe de mariée, mais tout ne se déroula pas comme Sarah l'avait crut. Un conseiller appela d'urgence Albert. Il dut laisser un instant Candy au pied de l'hôtel,

     

    chapitre 12 :  la prophétie

     

     

     

    A New world éclipse lunaire assombrissait le ciel. Terry aperçut Flanny et son fils au pied de l'immeuble de sa mère.

     

    Flanny le salue et s'excusa de pouvoir reste plus long avec lui Oliver s'était endormi dans ses bras et le chauffeur de la maman de Sarah s'était proposé de la raccompagner chez elle.

     

    Terry se décida à aller sonner chez sa mère, mais il ne reçut pas l'accueil escompté.

     

    - Que fais-tu là, entre et sois discret fait pas trop de bruit

     

    - Vous avez peur que votre voisin sache que vous avez un fils?

     

    - Non, ce n'est pas cela, fais moins de bruit. Tu ne peux pas rester maintenant, ton père risque de l'apprendre et je n’ai pas envie de tout perdre une autre fois.

     

    - Ma propre mère ne mets à la porte de chez elle, et craint pour sa carrière d'actrice c'est toujours cela qui compte le plus pour vous.

     

    Eléonore énerve colla une baffe à Terry. Ce qui eut pour effet de faire fuir le jeune homme qui claqua la porte en courant, laissant Eléonore en larmes elle avait essayé de le rattraper il était trop tard était déjà loin.

     

    Eléonore entra dans la chambre à côté de la sienne pour voir une si petite fille dormait toujours.

     

     

    Candy s'impatienta et se demanda pourquoi Albert était si long.

    Elle sortit dehors pour avoir des nouvelles d’Albert, malgré l’interdiction, le majordome avait essayé de l'en empêcher.

     

     

    Les rayons de l'astre solaire furent cacher par le commencement de la prophétie ,l'éclipse tant attendus ariva et  dans quel temps d'autre phénomène se produiront

     

     

    A New World Eléonore se rappela de la honte et de la gêne, qu'elle avait eu à demander de l'aide au père de Terry. Il y a cinq ans. Elle prit son courage à deux mains pour lui adresser la parole. Alors qu'il venait de sortir de son rendez-vous d’affaires, il était installé dans son carrosse.

     

    - Votre Grâce

     

    Richard s'était retourné. Il avait reconnu le timbre de la voix d'Eléonore malgré toute sa rancœur, il ne sut comment agir à cet intense moment.

     

    - Richard comment peux-tu laisser Terry dans cet état ? J'aurais jamais dû signé ce maudit papier.

     

    - Monte Eléonore ce n’est pas prudent, les murs ont des oreilles.

     

     Richard lui, craignant qu'on écoute leur conversation invita Eléonore à déjeuner. Il lui en tenait toujours rigueur et était assez distant et froid.

     

    - Je ne suis pas ton serviteur, ni ta poule de luxe ni une de tes maitresses.

     

    Mais sentir le doux parfum d'Eléonore rappela à Richard des moments passés où il était heureux. Il l'invita dans leur ancien restaurant préféré, là il avait leur habitude et durant le repas Eléonore essaye de le convaincre de l’aider.

     

    - N'abandonne pas Terry. Il a besoin de toi, Eléonore n'arrivait pas à faire totalement confiance à Richard et lui prit le bras etfinit par lui dire je ferais tous ceux que tu veux en échange de ta promesse de protéger notre fils et qu'il soit considéré comme ton héritier légitime et non un bâtard, je ne suis  sacrifié pour lui.

     

    Richard écouta attentivement la proposition d'Eléonore et ne sachant plus quoi faire pour venir en aide à son fils Terry.

     

    Richard proposa à Eléonore de venir dans sa suite pour selon ses dires bavarder plus tranquillement.

     

    chapitre 12 la prophétie

    Eléonore fut stoppée dans ses souvenirs sa fille l'appela la petite venait de faire un terrible cauchemar.

     

    - Ne pleure pas ma douce, maman est là.

     

    Eléonore avait prénom sa fille Sarah en hommage à la célébré Sarah BERNARD

     

    - Maman j'ai rêve qu'un terrible monsieur moustachu venait me kidnapper

     

    - T'inquiète pas, celui-là n'est pas prêt de revenir dans nos vie, je serai capable du pire s'il ose quoi que ce soit .

     

     

     

    En dehors de la cathédrale Candy retrouva Albert qui se précipita pour la rejoindre. Le message lui informait d'un léger contre-temps sa sœur Janis et son époux arriveront avec un peu de retard à la cérémonie.

    Mais fut surprise de voir qu'un carrosse allait foncer à vive allure sur Albert et le renverser comme un crêpe .elle s'évanouie sous le choc des émotions. Le carrosse semblait pas vouloir s’arrêter était inscrit sur l’une des portes Tom Steeve propriétaire du ranch chez TOM  .

     

    Sarah entendit les cris et sortit à toute vitesse et découvrit le corps inerte d’Albert.

     

    chapitre 12 :  la prophétie

    Eliza arriva et mystérieusement sans aucune explication le corps d’Albert disparu. Sarah se demanda où était passé le corps de son frère.

     

    - C'est de la faute de cette orpheline, j’ai la preuve de son complot elle a manipulé mon cher oncle avec un dénommé Tom qui est en réalité son amant , et j'ai la preuve qu'elle empoissonnait Albert avec cette bouteille d’ambroisie.

     

    N’écoutant que leur courage les trois princes héritiers se servirent un verre.

     

    - Mais ne buvez pas ce poison.

     

    Sarah ne peut rien pour éviter le drame. Elle pensait plus à protéger ses intérêts que ceux des trois princes.

     

    - Tu vois Eliza, cette bouteille n'est pas empoissonnée on est toujours vivant, laisse Candy tranquille, dirent en même temps les princes.

     

    - Mais ce n’est pas possible.

     

    - Quoi donc Eliza?

     

    Eliza avait eu l'idée avec l'accord de sa mère d'écrire de fausses lettres incriminant Candy aux yeux du peuple.

     

    Candy reprit conscience et fut amenée au cachot.

     

     

    chapitre 12 :  la prophétie

     

    Eléonore qui avait réussi à calmer sa fille et se replongea dans ses souvenirs.

    Voir Richard en pleurs l'avait émue. Il se demanda ce qu'il avait bien pu rater dans l'éducation de son fils.

     

    Eléonore essaye de le réconforter.

     

    - Il te pardonnera un jour.

     

     Mais à ce moment Richard embrasse Eléonore avec passion et une chose entrainant une autre... Ils se retrouvèrent dans le lit à batifoler comme autrefois.

     

    Eléonore s'en voulut rapidement d'avoir cédé aux avances de Richard qui après redevient aussi froid. Elle regrette déjà amèrement ce moment d’égarement.

     

    Richard sortit nu rapidement du lit et sans un regard pour elle, mais il glissa une liasse de billet de cent livre sur la table de chevet et prit ses vêtement sous le bras.

     

    - Rhabille toi, en lui jetant sur le lit ses habits, je ferais en sorte que rien n'arrive à Terry et qu'il conserve son titre de premier héritier.

     

    Richard ne la regarda pas et alla dans la salle de bain mettre un peignoir.

     

    Eléonore se rhabilla vite fait et s'écria avant de partir:

     

    - Tu peux aller en enfer Richard. T’es qu'un sale connard, tu as eu ce que tu voulais. Je ne suis pas ta putain. Je n’espère jamais te revoir.

     

    Richard se rhabilla sans prendre de douche.

     

    Il l'avait traité pire qu'une maitresse l'ordonnant de se rhabiller, de quitter la suite sur le champ.

     

    Mais Richard craignait que si elle restait plus longtemps, il sera incapable de lui dire adieu une seconde fois. Il conserva précieusement un souvenir qu'elle avait laissé son mouchoir de soie .

     

     

    chapitre 12 :  la prophétie

    Anthony Archibald et Alistair ne crurent pas un mot des accusations d'Eliza. Ils avaient fixé un lieu de rendez-vous Anthony s'impatienta face au retard qu'avait Archibald. Son frère était déjà arrivé avec son bagage.

     

    - Mais qu'est -ce que fou Archi, il est toujours en retard.

     

    - Mais Anthony, tu sais que cela plus prend trois mois pour faire une valise pour un voyage d'une semaine.

     

    - Comment ça ?

     

    - Tu vis pas avec, le plus difficile pour lui c'est de dire adieu à plus de la moitié de sa garde-robe.

     

    - Pourquoi il l'emmène pas entièrement?

     

    - J'ai pas assez de place Alistair lui montra sa valise qui contenait le minimum vital.

     

    Anthony le questionna:

     

    - Es-tu certain que c'est ton Frère ? C’est pire qu’une fille!

     

    Au bout de deux heures arriva, Archibald garant de l'élégance avec son magnifique chapeau à plume.

     

    Anthony se demanda si il était nécessaire d'apporter de tel accoutrement.

    Alistair regarda la quantité de voyage et dit:

     

    - Tous tes bagages ne tiendront pas dans mon avion.

     

    - Tu es certains qu'il puisse voler.

     

    - Oui c'est mon meilleur prototype.

     

    - C'est ce que tu avais, dit à Candy ce matin répond Archibald guère rassuré.

     

    Et voilà qu’Alistair fait le tri dans les bagages de son frère.

     

    - Non, oui, non , peux être ,pas utile

    - Pas mon chapeau en plume d'autruche.

     

     

     

    Alistair avait fait vite le tri plus de la moitié des bagages n'était pas adapté au voyage. Il lui permit seulement d'ajouter un seul vêtement, et Archibald apporta la chemise qu'il portait le jour où il a rencontré Candy.

     

    Ils se doutaient bien que les Legrand étaient dans le coup. Ils se réunirent pour convenir d'un plan Anthony devant aller à cheval rencontre le mage Merlin et Alistair, et Archibald leur parent.

     

     Mais Archi fut un effraye de devoir monté dans le deuxième avion d’Alistair.

     

    En route pour demander l'aide de leur parent Archibald questionna son frère.

     

    - T'es certain que cette machine puisse voler sans aucun souci.

     

    - Oui vient et mets cette casquette l'air est froid en haut.

     

    - Quoi?

     

    - Au revoir Anthony et courage je t'enverrais un message codé.

     

    - Oui?

     

    Anthony se précipita sur son cheval est parti vers le sud et les Corwell vers l'ouest.

     

    Mais en route pour secourir Candy. Une lumière vive fit disparaître les trois princes laissant le royaume de Lakewood à la merci des Legrand.

     

    chapitre 12 :  la prophétie

    Candy enfermée seule dans sa cellule attendait tranquillement, qu'on lui dise ce qu'elle allait devenir. Candy ne se sentait pas bien. Elle avait envie de vomir.

    Sarah grimée en vieille dama arriva pour lui apporter son déjeuner mais en ouvrant le cachot le corps de Candy avait disparu.

     

     

    Sarah se questionna est-ce que la potion avait fonctionné normalement. Elle aurait dû voir une flaque des restes de Candy et d’Albert et non rien.

    Elle se précipita dans son laboratoire et fit appeler de toute urgence ses enfants.

     

     

     

    A New World la duchesse était contente de son dernier coup d’éclats,  de retours  au palais, elle pouvait enfin mettre son fils sur le trône.

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :